Différences entre le CBD (cannabidiol) et le THC

Ces derniers mois, la mise sur le marché de produits contenant du cannabidiol (CBD) a relancé le débat sur la consommation du cannabis en France. A la différence du THC, considéré comme un stupéfiant illégal, le CBD est autorisé sur le territoire à condition qu’il soit parfaitement pur et donc totalement dépourvu d’effets psychoactifs. Intéressons-nous d’un peu plus près à ces deux molécules afin de mieux comprendre de quoi il s’agit.

THC et CBD / Cannabidiol

Molécule de CBD ou cannabidiol

Le CBD est une molécule issue du chanvre dont la formule brute est C21H30O2. Découvert au début des années 60, ce cannabinoïde n’a pas d’effet stupéfiant. Dans certains pays, il est parfois utilisé dans le traitement de diverses maladies (dépression, sclérose en plaques, épilepsie…). Plusieurs recherches scientifiques sont menées pour étudier ses vertus thérapeutiques sur l’organisme.

A l’heure actuelle, le CBD est commercialisé de manière légale en France. Présenté le plus souvent sous forme liquide, il se consomme avec une simple cigarette électronique. Mais il peut prendre d’autres formes selon les besoins : gélules, tisanes…

Des boutiques spécialisées, à l’instar de CBD Corner, ont vu le jour un peu partout dans l’hexagone. Elles proposent au consommateur des produits dont la commercialisation est encadrée par la loi.

Molécule de THC ou tétrahydrocannabinol

Le THC est une autre molécule issue du chanvre. Sa formule brute est également C21H30O2. THC et CBD sont donc des isomères dont les propriétés chimiques diffèrent.

Ainsi, à l’inverse du cannabidiol, le THC possède des effets psychoactifs qui entrainent une dépendance. Cette substance psychotrope agit directement sur le système nerveux. De plus, la consommation de THC a des conséquences néfastes sur l’organisme. Pour toutes ces raisons, il est illégal d’en posséder, d’en consommer et d’en commercialiser.

Toutefois, les propriétés analgésiques du THC sont parfois exploitées médicalement. Elles permettent de lutter contre la douleur. Certains médicaments en contiennent mais ne sont commercialisés que dans quelques pays.

Nous l’avons dit, l’usage du cannabis en tant que tel est illicite en raison de sa teneur en THC. Une consommation de CBD légale en France est en revanche possible à condition de s’adresser à des professionnels.