Blouse blanche de chimie : le vêtement du laboratoire

Le port d’une blouse de chimie est obligatoire dans un laboratoire. Cela fait partie des consignes de sécurité à respecter pour éviter les accidents, les contaminations et les risques d’inflammations. Cette règle s’applique aussi bien au collège et lycée que dans le milieu médical et industriel.

A l’école, la blouse de chimie protège l’enfant ou l’étudiant lorsqu’il manie des produits chimiques au cours des travaux pratiques en physique-chimie. Il en est de même quand ce vêtement est porté par le scientifique menant des expériences ou par le professionnel manipulant des matières inflammables.

Nul n’est à l’abri d’une projection de liquide dangereux, d’un flacon qui se renverse, d’un mélange qui s’enflamme ou d’une explosion soudaine. C’est pour se prémunir des accidents de ce type et de leurs conséquences sur la santé que le port de la blouse de chimie est impératif.

Choisir correctement sa blouse blanche demande de prendre en compte plusieurs paramètres tels que la taille, la longueur et la matière notamment. Elle doit faciliter les déplacements et ne pas gêner les manipulations pendant les travaux à mener. Par conséquent, son choix s’avère primordial.

Voir toutes les Blouses de Chimie (amazon.fr)

 

Femme portant une blouse de chimie

Pourquoi porter une blouse de chimie ?

Souvent présente dans la liste des fournitures à acheter à la rentrée scolaire, la blouse de chimie ne coûte pas cher et se trouve facilement en magasin (Auchan, Carrefour, Leclerc…) ou sur internet (Amazon, La Redoute…). Un élève n’a donc aucune raison de ne pas en avoir en TP de chimie. Pourtant, certains rechignent à la porter arguant des considérations esthétiques. Il est vrai que l’élégance de ce vêtement est parfois discutable mais la sécurité prime avant tout.

Pour les plus réfractaires, il n’est sans doute pas inutile de rappeler qu’elle protège du feu, des éclaboussures de substances toxiques, des tâches indélébiles et des odeurs. On évite ainsi d’exposer son corps à des dangers potentiels tels que les brûlures, tout en préservant ses habits de l’usure et de la souillure.

Le médecin à l’hôpital, le pharmacien dans son officine, le dentiste dans son cabinet ainsi que l’infirmière, l’aide-soignante et le vétérinaire portent eux-aussi cette fameuse blouse blanche pour une question d’hygiène. Quelle que soit la discipline (biologie, médecine, pharmacie…), ces blouses médicales ont toujours vocation à préserver les personnels de santé dans l’exercice de leurs professions.

Blouse de laboratoire

Comment se porte une blouse de chimie ?

Avant de mettre une blouse blanche, il convient de vérifier sa propreté. Ce n’est pas un hasard si le blanc est la couleur typique de ce vêtement de travail. La blancheur du coton a l’avantage de facilement souligner la saleté.

Pour garantir une sécurité optimale dans un laboratoire, la blouse de chimie se porte toujours fermée. Par conséquent, il faut veiller à la boutonner complètement car il est dangereux de la porter avec des boutons ouverts ou manquants. De plus, elle doit couvrir totalement les effets personnels

On évitera de porter une blouse avec des manches trop amples. Une manche qui flotte, c’est le risque de faire tomber des produits par inadvertance ou de passer sa blouse dans la flamme d’un bec Bunsen . Donc, pas de manche ouverte ou de chemise qui dépasse de la manche.

Enfin, la blouse de chimie ne se porte pas en dehors du laboratoire afin de ne pas exporter une substance contaminante à l’extérieur. Il faut donc la retirer en quittant la pièce et la ranger.

Voir toutes les Blouses de Chimie (amazon.fr)

 

Blouse de chimie en laboratoire

Comment choisir une blouse de chimie ?

Lors de l’achat d’une blouse blanche, certains critères sont à prendre en considération. Outre le confort général, la blouse de chimie doit garantir une parfaite liberté de mouvement. Elle ne doit pas non plus entraver les gestes nécessaires à la manipulation des divers ustensiles et produits. Pour vous aider à choisir, nous avons identifié 4 points cruciaux à étudier avant d’acheter : la taille, la fermeture, la matière, le prix.

  • La taille

    La taille de la blouse de chimie dépend de la morphologie de celui ou celle qui la porte. Il faut avant tout s’assurer que la coupe ne soit ni trop courte, ni trop longue afin de couvrir entièrement les vêtements. Et peu importe qu’elle soit taillée pour une femme ou pour un homme. Les règles de sécurité sont les mêmes pour tous.

    La longueur des manches a également son importance. Il est essentiel de pouvoir couvrir suffisamment les avant-bras. Mais attention à ne pas avoir une manche trop longue ou qui flotte exagérément. Cela peut constituer un réel danger devant une paillasse de laboratoire. Et faire un revers pour palier à ce problème n’est pas la meilleure des solutions. En conséquence, choisissez une taille qui se rapproche la plus de celle du corps pour bénéficier d’une large surface de protection.

  • La fermeture

    Une blouse de chimie se porte totalement fermée, d’où l’importance d’avoir un vêtement qui se ferme aisément. Pour cela, il est préférable de privilégier une fermeture munie de boutons-pression. L’intérêt du bouton-pression réside dans sa facilité à boutonner la blouse, ainsi que dans sa rapidité à la déboutonner en cas d’urgence (feu, projection d’acide, etc…).

  • La matière

    En règle générale, la blouse de laboratoire est fabriquée en coton épais. Ce tissu lui confère légèreté et résistance. Avec ce textile non inflammable, l’utilisateur est assuré d’avoir une bonne protection contre les projections de substances chimiques. Facilement lavable, la blouse de chimie en coton passe en machine à une température supérieure à 60 degrés.

  • Le prix

    Que vous ayez besoin d’une blouse de chimie pour enfant, d’une simple blouse blanche ou d’une blouse médicale, les prix sont sensiblement les mêmes. En déboursant entre 15 et 20 euros, il est possible d’acheter un vêtement de qualité qui remplisse tous les critères de sécurité exigés.

Voir toutes les Blouses de Chimie (amazon.fr)